lundi 15 mars 2010

Espérantos va au marché


Espérantos va au marché


(Espérantos vit dans un village d'Afrique. Un jour, on lui donne un petit chien. Espérantos le met dans pot et l'apporte à la maison).


1. « Qu'apportes-tu dans ce pot? Demanda la mère.

__ Un petit chien, maman », répondit Espérantos.

Et il ouvrit le pot. Mais le pauvre petit chien était presque mort.

« Misère de moi ! s'écria la femme… Ecoute-moi bien, roi des nigauds; un chien ne s'enferme pas dans un pot. Quand on te donne un chien, tu lui attaches une corde autour de cou, puis tu prends l'autre bout de la corde et tu reviens à la maison en disant : « Viens ! Viens ! » et en sifflant comme ça : « Ou-itt ! Ou-itt ! » As-tu copris ?

__ Oh oui ! Maman.

__ Et bien, Tâche d'en faire ton profit la prochaine foi. »

2. Deux jours plus tard, Espérantos alla chercher un gigot de chevreau. Il n'oublia pas d'emporter uns corde. Dès que le boucher l'eut servi, il attacha un bout de la corde au gigot, prit l'autre bout et revient à la maison en disant : « Vient ! Vient ! » et en sifflant comme ça : « Ou-itt ! Ou-itt ! »

3. Or, les chiens qui étaient sur la place du Marché l'entendirent appeler et siffler. Croyant que leur maître était par là, ils arrivèrent tous au grand trot, puis, attirés par la bonne odeur de la viande, ils coururent derrière Espérantos et dévorèrent le gigot, ne laissant que l'os et quelques débris de chair.


4. Quand le gamin arriva chez lui, traînant l'os au bout de sa ficelle, sa mère ne lui dit rien… Et l'histoire ne raconte pas ce qu'elle fit. Mais vous le devinez peut-être,et je vous souhaite de n'être pas souvent reçu comme Espérantos fut reçu ce jour-là .


DAVESNE et GOUIN

Contes da la Brousse et de la forêt

(Istra, édit)


Les mots

Un nigaud : Un garçon as bien malin, assez sot, qui comprend tout de travers et qui se laisse attraper facilement.

Tâche d'en faire ton profit : Arrange-toi pour retenir la leçon, pour ne pas l'oublier.

Un gigot : La cuisse d'un animal. Le boucher vend des gigots de mouton.

Le chevreau : C'est le petit de la chèvre.

Au grand trot : En trottant vite. Au trot, le cheval court en faisant de petits pas rapides, et en avançant ses pattes de devant l'une après l'autre. Au galop, il court très vite, les deux pattes de devant avancent en même temps.

Des débris : Ce qui reste de quelque chose qui a été démoli, cassé, déchiré en plusieurs morceaux.

Contrôle

1. Qu'a fait Espérantos pour porter le petit chien chez lui ?

Pourquoi, lorsque Espérantos arrive, le petit chien est-il presque mort ?

Que lui dit sa maman ? Elle lui donne plusieurs conseils sur la façon de ramener le chien à la maison. Quels sont ces conseil ?


2. Espérantos part faire une commission. Que va-t-il chercher ?

Des la deuxième phrase, nous devinons qu'il va faire une sottise. Pourquoi ?

Comment ramène-t-il son gigot ?


3. Pourquoi tous les chiens accourent-ils ? (Il y a deux raisons : trouvez-les).

Que font-ils ? Que ramène Espérantos chez lui ? A-t-il bien fait sa commission ?


4. Est-ce que sa maman est contente ?

Lui faite elle des reproches ? Avez-vous deviné ce qu'a fait la maman ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire